• Voici ce que votre chien pense réellement de vous. Cela risque de vous toucher profondément.

    Nous avons tous conscience de l’affection que les chiens ont pour nous.
    Ils nous câlinent, et nous réconfortent lorsque nous en avons le plus besoin.

    Mais vous êtes-vous jamais demandé à quoi pensaient les chiens, quand ils nous regardent ?

    A quoi pensent  t'ils

     

    Pour vous en donner une petite idée, continuez votre lecture, et découvrez ce que, selon nous, votre chien pense vraiment de vous.

    " Je suis ton chien, et j’aimerais bien te murmurer quelque chose à l’oreille ; je sais que vous autres humains menez une vie très remplie. Certains travaillent, d’autres élèvent leurs enfants. Vous donnez toujours l’impression de courir dans tous les sens, bien souvent sans prêter attention autour de vous, et sans profiter des plaisirs de la vie. "

     

    Regarde-moi, en bas, alors que tu es assis devant ton ordinateur. Est-ce que tu vois mes grands yeux sombres qui te regardent ? Ils sont de moins en moins clairs, désormais. C’est un effet de l’âge. Je commence à avoir des poils gris autour de mon doux museau. Tu me souris ; je peux voir l’amour dans ton regard. Que vois-tu dans le mien ? Est-ce que tu vois une âme ? Une âme en moi, qui t’aime comme personne d’autre ne le pourra jamais ? Un esprit qui te pardonnerait tous tes crimes pour passer quelques instants avec toi ?

    Regarde moi.....

     

    C’est tout ce que je te demande ; ralentis un peu, ne serait-ce que pour passer quelques minutes avec moi. Très souvent, tu as été ému en lisant, sur ton écran, l’annonce de la mort d’autres membres de ma race. Parfois nous mourrons jeunes et rapidement, parfois même tellement brusquement que cela te brise le cœur. Parfois, nous vieillissons si lentement en ta compagnie que tu ne sembles même pas t’en apercevoir avant qu’il ne soit trop tard, et que nous te regardions, avec notre museau grisonnant et nos yeux aveuglés par la cataracte. Mais notre affection est toujours bel et bien là, même lorsque nous devons te faire nos adieux, et partir courir, enfin libres, dans ce pays très lointain et imaginaire.

     

    Je ne serai peut-être plus là demain ; je ne serai peut-être plus là la semaine prochaine. Un jour, tu pleureras toutes les larmes de ton corps, celles que les humains versent lorsqu’ils sont bouleversés, et tu te maudiras de ne pas avoir pu passer « une journée de plus » en ma compagnie.

     

    Comme je t’aime énormément, ta tristesse me touche et me blesse. Nous sommes ensemble, MAINTENANT. Alors approche-toi, assieds-toi près de moi sur le sol, et regarde-moi bien dans les yeux. Qu’est-ce que tu vois ? Si tu regardes avec attention, nous pourrons échanger, toi et moi, à cœur ouvert.

     

    Ne t’adresse pas à moi comme un mâle dominant, un dresseur, ou même un maître/une maîtresse ; considère-moi comme une autre âme vivante, caresse mon pelage, regardons-nous dans les yeux, et parlons. Je te raconterai peut-être à quel point il est amusant de courir après une balle de tennis, ou bien te dirai-je quelque chose de profond à mon sujet, ou bien au sujet de la vie en général.

     

    Tu as décidé de m’avoir dans ta vie, car tu voulais avoir quelqu’un avec qui partager ce genre de choses. Quelqu’un de très différent de toi… et je suis là.

     

    Je suis un chien, mais je suis un être vivant à part entière. Je ressens des émotions, j’ai des sens physiques, et j’adore les différences qui existent entre toi et moi. Je ne te vois pas comme un « chien sur deux pattes » – je sais ce que tu es. Tu es un humain, avec toutes les bizarreries que cela implique, et pourtant je t’aime quand même.

     

    Maintenant, assieds-toi par terre à mes côtés. Entre dans mon monde, et laissons le temps ralentir pendant au moins 15 minutes. Regarde-moi droit dans les yeux, et murmure dans mes oreilles.

     

    Parle-moi avec ton cœur, avec ta joie, et je connaîtrai alors ton moi profond. Demain ne viendra peut-être jamais, et la vie est beaucoup trop courte.

     

    Alors je t’en prie, assieds-toi à mes côtés, et partageons ces moments précieux qui nous restent à vivre ensemble.

     

    Avec tout mon amour,
    Ton Chien.

    Regarde moi, parle moi je te comprend et je partage tout avec toi

     

    Je passe un temps fou avec mes deux louloutes, chaque instant m'est précieux, et quand le regard devient fixe ... je sais  ce qu'elles veulent, autant l'une que l'autre.

    Lady et Ibis : Là je sais que c'est l'heure de la balade, Ma joie de vivre au quotidien, elles sont mes Amours ♥ ♥

    Lady et Ibis

     


    15 commentaires
  • Légende de la coccinelle

    Cette histoire m'a été envoyé par mon amie ►►  Nays Merci.

    Coccinelles

    Les coccinelles sont appelées familièrement «les bêtes à bon Dieu». Ce surnom est tiré d’une légende remontant au Xe siècle.

    L’histoire raconte qu’au Moyen-Age, un homme a été accusé d’un crime qu’il n’avait pas commis. Condamné à mort pour ce meurtre commis à Paris,cet homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte.


    En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée.

    Mais une coccinelle se posa sur son cou.


    Aussi le bourreau enleva la coccinelle très délicatement et releva sa hache afin de trancher le cou du jeune homme. Quelle ne fut pas alors sa surprise lorsqu’il constata que la coccinelle était de retour sur le cou du pauvre jeune homme !

     

    Le bourreau eut beau insister, mais la coccinelle était obstinée, à tel point que le roi d’alors (Robert le Pieux) intervint, considérant que l’événement était un miracle et que la coccinelle accomplissait là une mission divine.

    Robert II


    Le roi Robert II (972-1031) décida de gracier l’homme. Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé. Les spectateurs persuadés que le Tout-Puissant avait envoyé la coccinelle pour sauver cet innocent, lui donnèrent le nom de « Bête à Bon Dieu ».



    Dès lors les gens de Paris parlaient de la « bête du bon Dieu » et plus personne n’aurait écrasé ce petit insecte au risque de commettre un sacrilège.


    Aujourd’hui, la coccinelle est connue pour porter chance et est la meilleure amie des jardiniers! Cette histoire s’est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur.

     

     


    28 commentaires
  • Siphonophore ! . . .  Qu'est ce que c'est ? 

    Ce n'est pas une méduse. Ce n'est pas un animal !

    C'est une colonie de milliers d'animaux. 

    Des micro-organismes marins qui s'unissent, pour former un super-organisme.
    La relation entre l'individu et la colonie est la même qu'entre une cellule et un corps : Chaque individu est biologiquement spécialisé, pour venir former une partie précise de la structure de la colonie.

    L'une d'entre-elles, "le flotteur", une poche remplie de gaz, qui permet à la colonie de se déplacer en se laissant dériver.

    En dessous, des tentacules qui peuvent mesurer jusqu'à 50 mètres de long. Tout poisson qui entrera en contact avec elles, sera tué puis lentement digéré, car ses tentacules sont incroyablement venimeuses.

     

     

    Si elles ne sont pas mortelles pour un être humain, elles restent extrêmement douloureuses. 

    Mais il y a quand même des prédateurs, comme le Glaucus Atlantique. Article ICI

    Glaucus Atlanticus

     

    SI  VOUS EN VOYEZ UNE, N'Y TOUCHER SURTOUT PAS . 

     


    14 commentaires
  • Je fête mes 65 étés en ce jour du 29 août. yes 

    La vie file a la vitesse de l'éclair !

    Mais ou s'en va la vie, la vie qui s'en va !   

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

    J'adore cette chanson, son texte si beau, si vrai, et qui me ressemble si bien !

    Chantée  par Raul Paz en Français (avec le texte en dessous de la vidéo)

    et Chantée par Florent Pagny en Espagnol (en bas) 

    Mais où s'en va la vie
    Qui souffle sur les âmes
    Celle qui a construit
    Chaque homme et chaque femme
    La vie souvent rêvée
    Quelques fois inventée
    L'avis qui change la vie
    Quand elle est inspirée
     

    Mais où s'en va la vie
    Qu'on voit sur les photos
    Celle dans les regards
    Celle dans les sourires
    Celle des idéaux
    La vie parfois si douce
    Au point qu'on soit heureux
    Toute ma vie passée
    Sous le ciel de tes yeux
     

    Mais où s'en va la vie
    Celle qui laisse le temps
    Celle des bons moments
    Qui donnent goût à la vie
    Celle qui passe lentement
    La vie qui nous emmène
    En nous prenant la main
    Et celle que l'on entraine
    En courant vers demain

    Passe le temps sur hier
     Passe les nuits sans lumière
    Passe les jours, les hivers
    Et moi
    Je regarde et je vois
    Cette vie qui s'en va
    Cette vie qui s'en va

     

    Mais où s'en va la vie?
    Mais où s'en va la vie
    Qui ne laisse pas le choix
    La vie qui te punie
    Celle qui te combat sans que tu saches pourquoi
    La toute petite vie
    Que personne ne voit
    La vie qui se blottie
    Et s'endort dans le froid
     

    Mais où s'en va la vie
    Quand on passe à côté
    Quand on la joue aux dés
    Certain qu'on va gagner
    Et qu'on ne sait pas jouer
    La vie qu'on aperçoit
    Sans la toucher du doigt
    Qui ne commence jamais
    Ou qui n'en finit pas
     

    Mais où s'en va la vie
    Qu'on avait devant soi
    Celle qui a promis
    Celle qui a menti
    Celle qui nous tend les bras
    La vie qu'on a reçue
    Celle qu'on nous a confiée
    La vie qu'on a perdue
    Mais parfois retrouvée
     

    Passe le temps sur hier
    Passe les nuits sans lumière
    Passe les jours, les hivers
    Et moi 
    Je regarde et je vois
    Cette vie qui s'en va
    Cette vie qui s'en va

    Mais où s'en va la vie
    La vie qui s'en va
    Mais où s'en va la vie
    La vie qui s'en va
    Mais où s'en va la vie
    La vie qui s'en va
    Mais où s'en va la vie
    La vie qui s'en va !


    6 commentaires
  • Une belle Histoire ..! 

    Moïsette sauvée d'un ruisseau, aveugle et abandonnée par sa mère, elle a été  adoptée par  une jument camarguaise 

    Voilà une histoire comme je les aime, commence mal, fini bien !

    (Un ancien article qui n'avait pas été programmé, et que j'avais fais avec mon autre blog " Mon-il2reves") 


    10 commentaires
  • Remerciements d'une baleine pour ses sauveteurs 

    Des amis a bord de leur bateau, croise la route d'une baleine, emprisonnée à un filet de pêche, après de nombreuses minutes la baleine est enfin libérée, et quelle remerciements pour ses sauveteurs ...

     

    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 

    Un orque coincé avait tellement peur, qu’il pleurait, mais soudain quelqu’un est venu à son secours.

    C’était une belle journée d’été sur la côte nord de la Colombie-Britannique, au Canada lorsqu’un groupe d’orques chassaient des phoques. Un des orques nageait dans l’eau peu profonde quand il est resté coincé entre les rochers, à cause de la marée basse. Il savait qu’il était en danger et s’est mis à crier pour appeler à l’aide.

    Echoué ...

     

    Un homme a vu l’orque désespéré, et a immédiatement appelé la garde côtière. Peu après, les sauveteurs sont arrivés, accompagnés de bénévoles. Heureusement, le chercheur Hermann Meuter était là aussi. Ils ont mis des serviettes autour d’elle pour la garder au frais, en plus ils ont utilisé une pompe à eau.

    Tout tenter pour la sauver

     

    « Il n’arrêtait pas de pleurer, ça nous déchirait le cœur. Mais la marée commençait à remonter, nous avions alors bon espoir… après 15 ou 20 minutes, il a commencé à se calmer, » explique Hermann.

    Le sauvetage a duré 8 heures. Heureusement la marée a fini par monter et l’orque a pu se libérer et rejoindre les siens.

    Un espoir ... la marée monte !

     

    A la fin, on peut l'entendre remercier ses sauveteurs. Ça vous fait chaud au cœur.

     

    Dernier salut !

    Un dernier salut


    10 commentaires
  • DE NOUS .... !

    E si un jour nous disparaissions totalement , que deviendrait notre planète  ...

    L'homme peut créer toutes sortes de choses ,

    mais il est incapable de recycler

    Il va droit a sa perte !!!!

     

     


    13 commentaires
  •  

    A NOUS . . . . . .  !

    A nous les vacances  !

    PEGGY est une petite chienne que j'ai en pension pour quelques temps, sa maîtresse n'a pas put l'emmener avec elle en vacances, ce qui fait que mes 2 louloutes ont une copine de jeux pour quelques jours.

     

    Et pour couronner l'ensemble de bonheur, j'ai aussi ma petite fille de 6 ans.

    Une fleur  parmi les fleurs    

    Bleu - Blanc -Rouge 

     

    A bientôt

     

     A BIENTÔT MES AMI(ES)

    Bonnes Vacances a vous. ♥


    16 commentaires
  • DES DANGERS GUETTENT CHIENS ET  CHATS,

    ALORS POUR PASSER UN BON ÉTÉ AVEC EUX . . .

    Si le coup de chaleur et la déshydratation sont deux des dangers principaux pour les chats et les chiens en été, ils ne sont néanmoins pas les seuls !

    1. Ne laissez pas un chien ou un chat seul dans une voiture !

    Pas laisser les animaux dans une voiture en pleine chaleur

     

    2. La déshydratation : pensez aux gamelles de voyage pliables.

    gamelle pliable

     

    3. Les produits toxiques, attention aux produits pour le barbecue ou le jardin.

    Produit toxique barbecue

     

    4. Les coups de soleil chez les chiens ou les chats, c’est possible.

    Coups de soleil

     

    5. Le coup de chaleur, un danger mortel pour votre chien.

    Coup de chaleur mortel

     

    6. Les plantes et fruits dangereux pour chats et chiens.

    Plantes et fruits dangereux

     

    7. Les parasites et les piqûres d’insectes : vérifiez les poils de votre chat ou chien.

    Puces, tiques, insectes

     

    8. La noyade, ne laissez pas votre animal de compagnie sans surveillance !

    Attention a la noyade

     

    9. Les épillets, un danger méconnu pour les chiens et les chats.

    Danger : les épilets

     

    DERNIERS CONSEILS !

    Astuces pour l'été : Chien/chat (16.07)


    30 commentaires
  • Vaïana, ou Moana vous connaissez ? La Légende du bout du Monde !

    J'ai amené ma Petite fille voir ce film, elle a adoré, et .... à la sortie du cinéma ....

    Elle me dit "Mamy, tu veux bien me faire un pull-over de Vaïana "grande" et Vaïana "bébé"

    Oui ; bien sur ma chérie ! sarcastic

     

    Et voilà le résultat ! Tricoté à la main. 

    Vaïana bébé avec son coq

     

    Col bateau, comme ça elle choisira côté : pile ou face yes

    Vaïana Grande

     

    Je ne suis pas mécontente de moi ! yes

     


    14 commentaires
  • 1 Juillet 2018, Lady vient d'avoir 6 ans !!

    Punaise que ça passe vite les années avec un amour de chienne comme celle-ci,

    Et que tous ceux et celles qui connaissent la même chose :  comprendront.

    Chaque jour est un bonheur partagé, même si parfois il y a des jours sombres, le regard de lady me redonne le sourire, et tout disparaît ! 

    Merci le ciel, de m'avoir envoyé mon Ange " Lady "

    Lady, mon Ange envoyé du ciel

     

    Lady a son arrivée : 2 mois 1/2

    Lady 2 mois 1/2

     

    Cadeau de ses 6 ans wink2, Lady adore les doudous !  

    Cadeau de ses 6 ans

     

    (Moi) En grande discussion avec Lady sarcastic je dis ....

         Lady ?  C'est qui l'Amour de ma vie  ?   Vous avez la réponse en image wink2         

    Lady et moi en grande discussion

     

    Et pour finir : sa position préférée pour sa sieste, quand je suis devant l'ordi winktongue

    Position préférée pour la sieste  de Lady

     

    Aller, encore une rien que pour le plaisir.  Câlins et encore des câlins, ça c'est de L'Amour ♥ ♥ ♥

    Et ça c'est de l'Amour !

     

    ( 1ere visite de Peguy, d'autres suivrons, pour qu'elle s'habitue peu à peu  a ce changement)

    Petite bulldog d'un an 1/2 que je vais garder pendant 15 jours (du 20.07 au 06.08). 

    16h heure du goûter - sans commentaire-. Peguy est de la partie aussi, elle a vite compris  yes wink2 cool

    Peguy en vacance chez tata Jo

     
      

     


    20 commentaires
  • QUAND UN CHIEN ABANDONNE SON MAÎTRE, ...

    CE N'EST PAS POUR PARTIR EN VACANCES !

     

     

    Chaque année la Campagne de 30 Millions d'amis me fait pleurer, et cette vidéo est tellement pleine d'amour, qu'encore une fois, je n'ai pas pus me retenir !

    Je n'ose même pas penser quand le jour arrivera aux miennes cry cry

     

    Jamais il n'abandonne

    « Un chien est un enfant qui ne parle pas. 
    Un chien est une femme qui ne pleure pas. 
    Un chien est un homme qui n'abandonne pas ». 


    20 commentaires
  • On ne rit jamais assez … .

     

     

    Trois cigognes se rencontrent dans le ciel et se demandent les unes aux autres : 
     " Tu vas où ?"

    Hooo, je vais chez un couple qui essaye d'avoir un enfant depuis 10 ans.. je leur apporte une petite fille."

    C'est cool !"
    "Et toi ?"
    "Je vais chez une dame qui n'a jamais eu d'enfants. Je lui apporte un petit garçon !"
     "C'est bien, je suis sûre qu'elle va être vraiment heureuse."

    "Et toi ? " demandent les deux cigognes à la troisième 

    Moi ? Je vais juste là, à côté, au couvent. Je ne leur apporte jamais rien mais j'adore leur foutre la trouille..."

    --------------------------------------------------------------------------------------

    Encore une histoire de belle-mère... 

    Un prisonnier d'un pénitencier très dur discute avec un nouveau :
    "Moi, j'ai pris 10 ans pour escroquerie, et toi ?
    - 20 ans pour secourisme.
    - Arrête, tu déconnes, personne n'a jamais pris 20 ans pour secourisme, même pas un an !
    - Si, si : ma belle-mère saignait du nez, alors je lui ai fait un garrot autour du cou pour arrêter l'hémorragie.

     -------------------------------------------------------------------------------------

    Dentiste

    Juste au moment où le dentiste se penche vers une patiente pour la soigner, il sursaute :

    Excusez-moi, madame, mais ce sont mes testicules que vous tenez. 
    - Je sais, " répond la patiente..." Nous allons tous les deux faire bien attention de ne pas faire mal à l'autre. D'accord ? "

    --------------------------------------------------------------------------------------

    NAISSANCE

    Marie-Berthe, grâce aux progrès de la science, vient d'avoir un enfant à l'âge de 75 ans.

    Ses voisines, Odette et Huguette, viennent lui rendre visite et voir le gamin.
    " Vous le verrez plus tard ! pour le moment ce n'est pas possible. Je vais vous le montrer plus tard.

    L’après-midi avance et les voisines lui redemandent de voir le bébé
    " Non, non, c'est toujours pas possible."

    Alors Odette demande :

    Mais, pourquoi ce n'est pas possible ?
    - J'attends qu'il pleure, j'me rappelle plus où je l'ai mis.

    --------------------------------------------------------------------------------------

    AU BAR

    Deux hommes sont dans un bar et discutent
    " Où est-ce que tu es né ?
    - A Nantes !

    Ah bon ! Moi aussi !! Et dans quelle maternité ?
    - Celle du Beffroi...
    - Moi aussi ! Et quel jour ?
    - Le 5 octobre 1975...
    - Oh ! Moi aussi ! On est pareil ! C'est dingue ! "

    Un troisième homme entre dans le bar et demande au barman :

    Alors Jimmy, quoi de neuf ?
    - Bof, rien de nouveau. Les jumeaux sont encore bourrés."

    --------------------------------------------------------------------------------------

    Un soir au dîner, la petite dernière demande à son père :
    " Papa, pourquoi t'es toujours tout rouge ?"
    - Ben tu vois ma fille, c'est l'été, et en mobylette, tu prends des coups de soleil et ça te donne la peau toute rouge."

    La fillette opine du chef mais ne paraît pas totalement convaincue.
    " Mais papa, en hiver aussi t'es tout rouge..."
    - Oui ma fille mais en hiver il fait froid. Sur la mobylette, le froid et la vitesse ça te fait la peau toute rouge."

    Alors la mère, excédée, saisit la bouteille de PASTIS et la tend à sa fille :

    " Tiens, passe la mobylette à ton père ! "

    --------------------------------------------------------------------------------------

    A 1h du matin, sur un trottoir, un type complètement ivre essaie de faire entrer sa clé dans un réverbère.

    Un agent de police qui fait sa ronde s'approche et lui dit gentiment :
    - N'insistez pas, Monsieur... Personne n'habite ici.."
    - Mais si ! Vous ne voyez pas qu'il y a de la lumière au premier ?

    --------------------------------------------------------------------------------------

    C'est un homme qui se trouve chez Auchan et semble perdu en cherchant d'un coin à l'autre du magasin.

    Il est tellement préoccupé qu'il entre en collision avec un autre homme ayant le même comportement.

    Le premier homme lui dit :

    " Je cherche ma femme. " 
    Le second lui répond :
    "Aie ! Moi aussi je cherche ma femme. De quoi elle a l'air la vôtre ? "
    Il répond :  " Elle s'appelle Emmanuelle. C'est une belle blonde aux yeux bleus, mesure 1,75 m, cheveux en bas de l'épaule, vêtue d'une jupette près des fesses, blouse blanche transparente, des gros seins, un soutien-gorge noir en dentelle bien garni et une très grande bouche. "

    Et la vôtre, de quoi elle à l'air ?
     " - Oublie la Mienne, on cherche la tienne... "

     


    20 commentaires
  • Quel beau Langage !

    Commençons avec : A - B - C - D

    Amaryllis : « Quel triomphe ! »

    Langage des fleurs : puissant et parfumé, l’amaryllis transmet un message de victoire.

    Anémone : « Après la pluie vient le beau temps »

    Langage des fleurs : spontanée et colorée, l’anémone soigne les douleurs et les chagrins

    Anthurium : « L’hymne à l’amour »

    Langage des fleurs : avec son spadice évocateur, l’anthurium invite à l’érotisme et à la fantaisie.

    Arum : « Je suis un homme »
    Langage des fleurs : l’arum est associé à la fertilité et à la masculinité.

    Bleuet : « Je suis timide… Mais je me soigne » 
    Langage des fleurs : associé à la poésie et la délicatesse, le bleuet illustre la timidité.

      

    Camélia : « Vous êtes parfait ! »
    Langage des fleurs : symbole de perfection au Japon, le camélia est associé à l’admiration.

    Chrysanthème : « A la fin…»
    Langage des fleurs : en Occident, le chrysanthème exprime la fragilité des sentiments.

    Colchique : « Quand vient la fin de l’été »
    Langage des fleurs : à la fin de l’été, le colchique est associé à la mélancolie et à la nostalgie.

    Cyclamen : « En toute confiance »
    Langage des fleurs : robuste, le cyclamen exprime la force et la durabilité des sentiments.

    Cymbidium : « Emmenez-moi… »
    Langage des fleurs : avec sa grâce aérienne, le cymbidium invite au voyage et à la créativité.

    Dahlia : « Mille mercis ! »
    Langage des fleurs : débordant d’énergie, le dahlia illustre l’abondance et la générosité.


    20 commentaires
  • Quel beau Langage !

    Continuons avec : E - F - G - H

    Eglantine : « L’âme du poète »
    Langage des fleurs : Emblème de l’académie de poésie, l’églantine est la fleur des poètes.


    Edelweiss : « Exprime l’amour »
    Langage des fleurs : Aventure et grands sacrifices, rares sont ceux qui peuvent l’atteindre.

    Freesia  : « Invitation est sincère »
    Langage des fleurs : Vous êtes mon bien le plus précieux.

    image de Freesia 400*300 

    Gardénia : « Il me dit que je suis belle »
    Langage des fleurs : Il sublime la beauté féminine.

    Géranium : « Vous permettez ? »
    Lagage des fleurs : Demande élégamment une permission.

    Gerbera : « Tu es le soleil »
    Langage des fleurs : Emerveillement.

    Glaïeul : « Vous ne pourrez rien me refuser »
    Langage des fleurs : Fier et conquérant, il impose votre message et votre personnalité.

    Glycine : « Entre amis »
    Langage des fleurs : Amitié et confiance.

    Hellébore : « Répondez-moi ! »
    Langage des fleurs : Rose de Noël exprime aussi l’incertitude. L’offrir, c’est attendre une réponse.

    Hibiscus : « Nous avons rendez-vous »
    Langage des fleurs : Une invitation qui ne saurait être refusée.

     

    Hortensia : « Du fond du cœur, merci ! »
    Langage des fleurs : Amour filial et à la gentillesse.


    29 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires