• Le Crépuscule . . .

    Le crépuscule des vieux !
     Sol
    Des fois, j'ai hâte d'être un vieux. 
    Ils sont bien, les vieux, on est bon pour eux, ils sont
    biens. 

    Ils ont personne qui les force à travailler; on veut pas
    qu'ils se fatiguent. 
    Même que la plusssspart du temps, on les laisse pas finir
    leur ouvrage. 
    On les stoppe, on les interruptionne, on les retraite
    fermée. 

    On leur donne leur appréhension de vieillesse et ils sont
    en vacances.... 

    Ah! Ils sont bien les vieux! 

    Et puis, comme ils ont fini de grandir, 
    ils ont pas besoin de manger tant tellement beaucoup. 

    Ils ont personne qui les force à manger.

    Alors de temps en temps, 
    ils se croquevillent un petit biscuit 
    ou bien ils se retartinent du pain avec du beurre
    d'arrache- pied, 
    ou bien ils regardent pousser leur rhubarbe dans leur
    soupe... 

    Ils sont bien... 

    Jamais ils sont pressés non plus. 
    Ils ont tout leur bon vieux temps. 
    Ils ont personne qui les force à aller vite; 
    ils peuvent mettre des heures et des heures à tergiverser
    la rue...

    Et plus ils sont vieux, plus on est bon pour eux. 
    On les laisse même plus marcher...
    On les roule... 
    Et puis d'ailleurs, 
    ils auraient même pas besoin de sortir du tout; 
    ils ont personne qui les attendresse...

    Et l'hiver...
    Ouille, l'hiver! 
    C'est là qu'ils sont le mieux, les vieux; 
    ils ont pas besoin de douzaines de quatorze soleils...

    Non! 

    On leur donne un foyer, 
    un beau petit foyer modique qui décrépite, 
    pour qu'ils se chaufferettes les mitaines...

    Ouille, oui l'hiver, ils sont bien. 
    Ils sont drôlement bien isolés...
    Ils ont personne qui les dérange.
    Personne pour les empêcher de bercer leur ennuitouflé... 

     

    Tranquillement, ils effeuillettent 
    et revisionnent leur jeunesse rétroactive; 
    qu'ils oublient à mesure sur leur vieille
    malcommode...

    Ah! Ils sont bien...!

    Sur leur guéridon, par exemple, ils ont une bouteille,
    petite, bleue. 
    Et quand ils ont des maux, les vieux, 
    des maux qu'ils peuvent pas comprendre, 
    des maux mystères; 
    alors à la petite cuiller, ils les endorlotent et les
    amadouillent...

    Ils ont personne qui les garde malades. 
    Ils ont personne pour les assistés soucieux...

    Ils sont drôlement bien...!

    Ils ont même pas besoin d'horloge non plus, 
    pour entendre les aiguilles tricoter les secondes...

    Ils ont personne qui les empêche d'avoir
    l'oreillette en dedans, 
    pour écouter leur coeur qui grelinde et qui frilotte, 
    pour écouter leur corps se débattre tout seul...

    Ils ont personne qui...

    Ils ont personne...
     
    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
    Ce texte a été écrit par :
     
    Marc Favreau, Humoriste et Comédien Canadien. Il est principalement connu pour son personnage de Sol, le clown clochard.
    Il a écrit se poème si touchant, peu avant sa mort en 2005.
     
    Ce poème m'a été envoyé par un ami Canadien.  Merci mon Ami, tu te reconnaîtras si tu passes par là.
    Ti becs G......
    Jo

     

    Marc Favreau

    Hommage a Marc Favreau, Alias " Sol"  

    Marc Favreau Alias Sol

     

    Sol le Clown Clochard - 1929/2005

    « Épine Calcanéenne ! Torsion »

  • Commentaires

    10
    Mardi 30 Janvier à 20:06

    Bonjour ma petite Jo

    Me voilà enfin de retour pour te souhaiter une belle semaine...

    Pour mon mari pas d'opération, j'espère que toi tu vas bien...

    Un magnifique texte...Calins à tes princesses.

    A bientôt gros bisous Jasmine...♥

    Résultat de recherche d'images pour "image bonne journée animée hiver"

      • Mercredi 31 Janvier à 12:18

        Soleillon bonjour

        Oui un très joli texte !

        Bonne journée , bisous,  caresses douces a miss Ioka

    9
    Mardi 30 Janvier à 10:40

    Tendre et caustique à la fois, j'aime beaucoup et j'imagine ce texte raconté avec le bel accent canadien! merci pour ce partage,

    j'espère que tu vas bien et que ton quartier n'a pas trop les pieds dans l'eau, ici des quartiers de Toul ont des allures d'île

    gros bisous et bonne journée, tendresse aux fauve(tte)s

      • Mercredi 31 Janvier à 12:15

        Bonjour ma Laska

        Un homme sachant jongler avec les mots, " le clown clochard " comme on l'appelait au Canada. On peut trouver ce poème sur youtube je te met le lien : clic ►  Le crépuscule des vieux , on entend bien son petit accent ;)  

        La pluie ne cesse pas, la Seine continue de monter, je n'en suis pas loin mais pas encore arrivée jusque là , si l'eau arrive chez moi, cela voudra dire que tout Paris est sous l'eau !

        Bisous ma Laska, doux câlins a tes Princes Espagnolitos 

    8
    Lundi 29 Janvier à 19:19

    Bonsoir ma douce amie Jo

    Les fôtes voulues j'adore, en tous les cas j'ai beaucoup aimé, j'ai ri mais des fois j'ai bien ri jaune, bravo c'est joliment bien écrit et c'était son ressenti j'en suis certaine, ici pas de froid on a un avantage si l'on veut, car hélas de trop de vieux sont abandonnés par leurs enfants, c'est terrible et j'avoue ne pas comprendre les zhumains par moment.... Oui en prenant de la bouteille on se rapproche de plus en plus de la fin mais c'est ainsi !!!!! le principal c'est de vieillir en pas trop mauvaise santé et pas seul.....

    Que les 7 jours à venir soient pour toi fructueux, fleuris et t’apportent les graines de l’épanouissement personnel.

    Je t’envoie mille fleurs pour te souhaiter une très bonne semaine.

     

    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher. Mi aime tôa bocoup (pardon pour les fôtes he)

      • Mercredi 31 Janvier à 12:05

        Coucou ma Zoreille

        Un génie cet homme, jouant remarquablement avec les mots. C'est vrai que parfois on ne rigole plus trop, mais c'est si bien dit.

        Ici la pluie n'est toujours pas finie, la Seine ne baisse pas ou si peu, pfffff vivement le beau temps.

        Bonne journée ma Fany, bisous a toi et ta famille, sur ton ti rocher 

    7
    Lundi 29 Janvier à 18:25
    nays&

    excellent texte Jo   des sourires des sourires....un peu jaune quand même  ils faut les cajoler les aimer un maximum nos vieux  moi y compris hihihi

    bisous et aux fifilles ♥♥

      • Lundi 29 Janvier à 18:54

        Bonjour Nays

        Wiii wiii moi aussi je fais partie de cette classe là, 

        Le texte est jaune oui oui , mais si bien dit quand même.

        Bonne soirée Nays, bisous, câlins au Loulou ♥

    6
    Lundi 29 Janvier à 11:46
    Ce qui me chagrine dans ce texte savoureux, c'est que je me rapproche hélas de jour en jour du jour où il pourrait me décrire, en tout ou en partie, avant que je sois pour tout de bon parti... Chris
      • Lundi 29 Janvier à 18:52

        Bonjour  Chris

        " SOL"  était un as des mots sur les maux 

        Bravo pour ta définition, toi aussi tu es un as des mots. 

        On se rapproche tous de jour en jour, du moment fatidique hélas, c'est  notre destinée 

        Merci Chris  a bientôt 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :