• Bientôt les vacances...

    La mort au  bout de la route ...

    TEXTE LONG MAIS A LIRE !

    Journal d'un chien (âme sensible s'abstenir)
    Le journal d'un chien:

    Semaine 1: Ca fait aujourd'hui une semaine que je suis né,quel bonheur d'être arrivé dans ce monde!

    Mois 01: Ma maman s'occupe très bien de moi. C'est une maman exemplaire.

    Mois 02: Aujourd'hui j'ai été séparé de maman. Elle était très inquiète et m'a dit adieu du regard. En espérant que ma nouvelle "famille humaine" s'occupera aussi bien de moi qu'elle l'a fait.

    Mois 04: J'ai grandi vite, tout m'attire et m'intéresse. Il y a plusieurs enfants à la maison, ils sont pour moi comme des "petits frères". Nous sommes très polissons, ils me tirent la queue, et je les mords pour jouer.

    Mois 05: Aujourd'hui, ils m'ont disputé. Ma maîtresse m'a grondé parce que j'ai fait "pipi" à l'intérieur de la maison, mais ils ne m'ont jamais dit où je devais le faire. En plus je dors dans la réserve... et je ne me plaignais pas!

    Mois 12: Aujourd'hui j'ai eu un an. Je suis un chien adulte. Mes maîtres disent que j'ai grandi plus qu'ils ne le pensaient. Qu'est-ce qu'ils doivent être fiers de moi !

    Mois 13: Aujourd'hui, je me suis senti très mal. Mon "petit frère" m'a pris ma balle. Moi je ne lui prends jamais ses jouets. Alors je lui ai reprise. Mais mes mâchoires sont devenues fortes et je l'ai blessé sans le vouloir. Après la peur, ils étaient furieux et ils m'ont enchaîné, je ne peux presque plus voir le soleil. Ils disent qu'ils vont me surveiller, que je suis un ingrat. Je ne comprends rien à ce qui se passe.

    Mois 15: Plus rien n'est pareil... je vis sur le balcon. Je me sens très seul, ma famille ne m'aime plus. Ils oublient parfois que j'ai faim et soif. Quand il pleut, je n'ai pas de toit pour m'abriter.

    Mois 16: Aujourd'hui, ils m'ont fait descendre du balcon. J'étais sûr que ma famille m'avait pardonné et j'étais si content que je sautais de joie. Ma queue bougeait dans tous les sens. En plus, ils m'emmènent avec eux pour une promenade. Nous avons pris la direction de la route et d'un coup, ils se sont arrêtés. Ils ont ouvert la porte et je suis descendu tout content, croyant que nous allions passer la journée à la campagne. Je ne comprends pas pourquoi ils ont fermé la porte et sont partis. "Écoutez, attendez !" Vous... vous m'oubliez. J'ai courru derrière la voiture de toutes mes forces. Mon angoisse grandissait quand je me rendais compte que j'allais m'évanouir et qu'ils ne s'arrêtaient pas : ils m'avaient oublié.

    Mois 17: J'ai essayé en vain de retrouver le chemin pour rentrer à la maison. Je me sens et je suis perdu. Sur mon chemin, il y a des gens de coeur qui me regardent avec tristesse et me donnent un peu à manger. Je les remercie du regard et du fond du coeur. J'aimerais qu'ils m'adoptent et je leur serais loyal comme personne. Mais ils disent juste "pauvre petit chien", il a dû se perdre.

    Mois 18: L'autre jour, je suis passé devant une école et j'ai vu plein d'enfants et de jeunes comme mes "petits frères". Je me suis approché et un groupe, en riant, m'a lancé une pluie de pierres pour "voir qui visait le mieux". Une des pierres m'a abîmé l'oeil et depuis je ne vois plus de celui-ci.

    Mois 19: Vous ne le croirez pas, mais les gens avaient plus pitié de moi quand j'étais plus joli. Maintenant je suis très maigre, mon aspect à changé. J'ai perdu mon œil et les gens me font partir à coup de balais quand j'essaie de me coucher dans un petit coin d'ombre.

    Mois 20: Je ne peux presque pas bouger. Aujourd'hui, en essayant de traverser la rue où circulent les voitures, je me suis fait renverser. Je pensais être dans un endroit sûr appelé fossé, mais je n'oublierai jamais le regard de satisfaction du conducteur qui a même fait un écart pour essayer de m'écraser. Si au moins il m'avait tué ! Mais il m'a éclaté la hanche. La douleur est terrible, mes pattes arrières ne réagissent plus et je me suis difficilement tiré vers un peu d'herbe au bord de la route.

    Mois 21: Cela fait 10 jours que je passe sous le soleil, la pluie, sans manger. Je ne peux pas bouger. La douleur est insupportable. Je me sens très mal, je suis dans un lieu humide et on dirait même que mon poil tombe. Des gens passent, ils ne me voient même pas, d'autres disent "ne t'approche pas". Je suis presque inconscient, mais une force étrange m'a fait ouvrir les yeux... la douceur de sa voix m'a fait réagir. Elle disait "Pauvre petit chien, dans quel état ils t'ont laissé"... avec elle il y avait un monsieur en blouse blanche, il m'a touché et a dit "je regrette madame, mais ce chien ne peut plus être soigné, il vaut mieux arrêter ses souffrances". La gentille dame s'est mise à pleurer et a approuvé.

    Comme je le pouvais, j'ai bougé la queue et je l'ai regardé, la remerciant de m'aider à trouver enfin le repos.

    Je n'ai senti que la piqûre de la seringue et je me suis endormi pour toujours en me demandant pourquoi j'étais né si personne ne me voulait.

    Voici une chose réelle qui vas encore se produire cette année, se texte est assez dur, faites un copier collé et le mettez le sur votre forum, et a ces gens là, je dit merci! ( moi je l'est fait)

    La solution n'est pas de jeter un chien à la rue, mais de l'éduquer. Ne transforme pas en problème une compagnie fidèle. Aide à faire prendre conscience et à mettre fin au problème des chiens abandonnés.

    S'il vous plais faites un copier coller de cette article sur votre forum, si vous ne le faite pas c'est que vous n'avez pas de cœur,je sais que ce texte est dur, mais faite un effort, car eux en font tous les jours au près DE TOI

    LE CHIEN, LUI N'ABANDONNE JAMAIS, IL VOUS AIME JUSQU'A LA MORT ! 

    Le chien n'abandonne jamais, et le maître ???

    « Sites : ADOPTIONSNon a l'abandon ! Adoption a SPA »

  • Commentaires

    4
    Samedi 10 Mai 2014 à 09:31

    Laska, bonjour ma Martine chérie.

    Quand j'étais jeune, je ramassais tous les chats, chiens perdus, ma mère devenait folle avec moi, mais elle ne disait jamais NON, bien au contraire, s'ils étaient blessés, elle les faisait soigner, et ensuite je m'occupais de leur re-trouver une bonne famille qui les aimerait, chez ma mère on a eu jusqu’à plus de 10 animaux trouvés en plus de ceux de son élevage, ce qui faisait du monde a nourrir, a soigner, a cajoler et je ne te raconte pas mon déchirement quand ils partaient dans leur nouvelle maison avec leurs nouveaux maîtres... mais j'étais aussi heureuse de les savoir aimés, et cela m'a toujours suivis, encore maintenant, quand j'en vois un de perdu, hoppp j'essais de l'attraper et de retrouver ses maîtres, j'ai sa dans la peau... alors quand tu me raconte l'histoire de ce pauvre chaton, et SEULEMENT 3 mois avec sursis, pauvre FRANCE, a quand aurons nous une lois pour la  DÉFENSE et la PROTECTION ANIMALE ????? ça me rend malade, si j'avais vu ce reportage, j'aurai été comme toi, dans le même état...

    Moi c'est œil pour œil , dent pour dent, HA tu l'a mis dans le lave linge, allez a ton tour, et a 100° , connard !!!!!

    Malgré cette triste histoire, bonne journée ma Laska avec tes amours qui eux sont heureux avec toi, et qui eux aussi ont échappés a une triste fin, mais quelle récompense tu en as. Bisous ma douce, bon week end, Jo

    3
    Samedi 10 Mai 2014 à 09:21

    Soleillon, bonjour ma Jasmine

    Voilà un sujet de blog qui va bientôt être d'actualité hélas.

    Je viens de te l'envoyer par mail, ainsi que l'autre , stp mon Maître ne m'abandonne pas, tu choisiras celui que tu veux mettre sur ton blog, voir même les deux. 

    Bon week end mon ti Soleillon, gros bisous et douce caresse a ta petite puce de Ioka. Jo

    2
    Vendredi 9 Mai 2014 à 11:33

    C'est tellement vrai et hélas toujours la réalité, plus encore par ces temps de crise, mais ça n'excuse en  rien l'acte d'abandon! je discutais ce matin avec un papy qui avait adopté son petit york à la  SPA pas loin de chez moi, il a toujours  adopté ses caniches, mais là, on n'en trouve plus me disait-il,  mais pas grave, il ne regrette en rien son action! dès que la bénévole à ouvert le box  le petit chien  s'est précipité dans ses bras en le léchant de partout! c'est lui qui avait choisi son futur maître, en me racontant  ça  y'avait une telle émotion dans sa voix...

    Par contre ma Jo, j'ai très mal dormi, j'ai repensé à cette histoire que j'ai entendue hier soir sur la 6, à savoir un sale mec ivre condamné à (seulement!!!badcrybad) 3 mois de prison avec surcis pour avoir balancé son chaton de 8 mois dans le lave-linge et avoir programmé un cyle de lavage à 40°, bien sûr le chaton n'a pas survécu, tout simplement parce qu'il avait renversé et cassé un vase! j'ai fondu en larmes,  toute la nuit j'avais l'impression d'entendre les cris désespérés du chaton qui se noyait, d'ailleurs ce sont ces miaulements qui ont alerté la voisine et qui a constaté  toute l'horreur de cette histoire...

    Voilà ce n'est pas gai, mais j'avais besoin d'en parler, désolée ma petite Jo, profite bien de ton séjour, plein de calinous  à ta Lady d'amour, et gros bisous pour toi ma douce

    1
    Vendredi 9 Mai 2014 à 11:02

    Un sujet important je le mettrais bien sur le blog Ioka

    Si tu peux me l 'envoyer complet...Bisous...♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :