• Hello Kitty pour :

    Ma petite fille Lina : 8ans  

    Après avoir fait la Licorne  pour ma petite fille Soline (6ans), que je vous ai présenté le 20.10.18, je me suis mise a faire un petit sac pour mon autre petite fille  (8 ans) 

    Voici son évolution et le final.

    Etape 1 - faire le fond

    Hello Kitty le fond

    Etape 2 :  le devant identique à celui du fond + les yeux + le nez + les moustaches et le nœud. 

    Hello Kitty le fond et le devant

    Résultat final : 2 sacs Hello Kitty . . . 

    1 pour chacune de mes petites filles : Lina 8 ans et Soline 6 ans.

    Lien pour le réaliser : ICI     

    Hello Kitty résultat final

    Et comme j'avais de la jolie laine, dans la foulée j'ai réalisé ...

    2 Bonbonnières, ou au choix, boîtes a chouchous, boîtes à bijoux ou petits secrets, à elles de choisir.

    La boîte orangée pour Soline, La boîte multicolore pour Lina 

    2 modèles différents, une ronde, une rectangulaire avec anse

      On ne la voit pas très bien, je l'ai entouré en noir


    23 commentaires
  • L’Art dans : « L’être Loup »  
    Une initiative unique pour faire connaître le loup et le protéger !

    L'Art dans " L'être Loup "

    ”Chaque espèce mérite son espace vital.  Chaque être humain a le devoir de le respecter” : c’est le message du court-métrage “The Promise”, réalisé par Gabriele Salvatores et produit par Almo Nature, selon lequel la protection du loup devient le leitmotiv de son principal projet de communication en 2015. Fidèle à l’esprit The Promise, le projet L’Art dans “l’être loup” montre dans les yeux d’un humain le quotidien des loups à travers une caméra munie d’un téléobjectif, pour observer discrètement et sans être intrusif, la vie de ce merveilleux prédateur. La voix de l’homme est comme un guide de la vie dans la nature et dans la relation entre le prédateur et la proie.

    Le projet : un documentaire-concert pour mieux connaître le loup

    L'Art dans " L'être Loup "

    L’Art dans “l’être loup” est né en 2010 avec un but ambitieux : trouver un groupe de loups de façon à créer un documentaire-concert. Cette tâche difficile a été réalisée dans le Val Cluson, en Italie : le vidéaste Stefano Polliotto a réussi à capturer de précieuses images d’une meute sans affecter sa routine pendant que le musician et soprano Ethel Onnis traduisait l’aspect culturel et émotionnel en musique live. Le résultat est un voyage spectaculaire mais aussi une initiative de sensibilisation au loup et à son habitat.

    L’Art dans “l’être loup” cherche avant tout à faire découvrir l’habitat de ce magnifique prédateur dans le cadre italien des Alpes Cottiennes dans le Piémont, dont les particularités influencent toute la vie de cet animal. Le prédateur doit désormais faire face au contexte artificiel et à l’inquiétant phénomène du braconnage. C’est pourquoi, le travail à la base de L’Art dans “l’être loup” a été configuré de façon à ce que le spectacle soit impressionnant pour toucher les émotions des spectateurs sensibles à cette question mais aussi dans une initiative culturelle. Grâce à la collaboration avec l’association naturaliste Natura Verde Acqua, des activités sont proposées pour sensibiliser à l’écosystème et à la vie sauvage où le loup tient un rôle prépondérant et un centre va être créé et dédié au loup.

    Stefano Polliotto et Ethel Onnis, les créateurs de L’Art dans “l’être loup”

    L'Art dans " L'être Loup "

    L’unicité de L’Art dans “l’être loup” se retrouve sans aucun doute dans la personnalité et les compétences professionnelles de Stefano Polliotto et Ethel Onnis, amis au travail et dans la vie. Depuis 1998, Stefano a dédié son travail à la réalisation de documentaires sur le retour du loup dans les Alpes de l’Ouest en Italie. Depuis 2005, le musicien et soprano Ethel s’est joint à lui et ils ont pu rencontrer une grande meute dans le parc de Orsiera Rocciavrè, situé dans le Val Cluson.
    Quatorze loups, incluant des adultes, jeunes et chiots, sont les protagonistes de trois mois de tournage en 2010, et qui représentent le commencement de L’Art dans “l’être loup”. Voici les images de la meute, qui a malheureusement été victime du braconnage, qui se mélange à la musique celtique jouée par The Book of Kells. Et ce premier spectacle n’est que le début : à l’été 2014, c’était au tour des loups alpha Fenrir et Gretel avec leurs chiots de devenir le centre d’attention d’images captivantes accompagnées de la musique du cd Wolves Story.

    Photos : Marco Costantin

     

    Le LOUP mon Animal préféré ♥ ♥ ♥

    Pour le plaisir de partager l'amour des Loups, avec

    Clic ici ► TANJA ASKANI 

    Une femme qui passe sa vie avec eux

    Attitude du  " Loup "


    10 commentaires
  •  AVOIR UN CHIEN C'EST ....

    Avoir un chien c'est ...

     

    Avoir un chien, ce n’est pas posséder.  Avoir un chien « c’est être ».

    Ce n’est pas être « propriétaire ».  C’est être « responsable ». 

    Ce n’est pas être « maître ».  C’est être « partenaire ». 

    Le vrai « maître », c’est le chien. 

    Pas parce qu’il nous domine, mais parce qu’il nous enseigne. 

    Avoir un chien, c’est « exister ».

    C’est exister pour un être qui n’a d’yeux que pour vous. Qui ne vit que pour vous
    Ce n’est pas céder à un « il est trop mignon », à un caprice ou à une pulsion. 
    Même s’il en faut un peu, du caprice. 
    Il faut être capricieux envers soi-même pour avoir le courage de sauter le pas, de se dire un jour « je ne serai plus un. » 
    Deux, on peut l’être pendant plus de 15 ans. 
    Il faut une part de courage pour décider d’avoir deux ombres pendant si longtemps. 

    Mais avoir un chien, ce n’est pas « je prends ce qui m’arrange ». 

    Ce n’est pas prendre le mignon, la douceur et l’affection, et faire abstraction du reste. 
    Ce n’est pas demander à un animal d’être une peluche ou un robot. 
    C’est accepter l’imperfection. 

    C’est se faire à l’idée que tous les chiens ne sont pas exactement comme on les avait rêvés. 
    C’est s’adapter à lui autant que lui fait d’efforts pour s’adapter à nous
    C’est apprendre à le comprendre et même à l’anticiper. 
    C’est lâcher son écran pour lancer une balle. C’est enlever ses chaussons et mettre ses chaussures. 

    C’est quitter sa couette pour sortir dans le froid et sous la pluie. 
    C’est ramasser des crottes, éponger des vomis ou d’éventuels pipis. 
    C’est aller chez le vétérinaire de nuit, un jour férié. C’est faire face aux contrariétés, de la bêtise la plus anecdotique à la douleur la plus insurmontable. 
    C’est dépasser les incompréhensions en se donnant les moyens de bâtir une relation forte, saine et harmonieuse. 
    Et digne, jusqu’au bout. 
    Avoir un chien, c’est avoir ce que les autres appellent des « contraintes »

    Mais avoir un chien, c’est être convaincu que ce que les autres appellent des « contraintes »... n’en sont pas. 
    Parce que tout ce qui peut être considéré comme une contrainte est précisément ce dont le chien a besoin. 
    Par amour, il faut répondre à ces besoins. 
    Et aucune preuve d’amour sur Terre n’est une contrainte.

    Un chien n'apporte que de l'AMOUR et du réconfort !

    Et moi j'ai le bonheur, et la chance d'en avoir DEUX yes cool 

    Mes 2 Amours ♥


    24 commentaires
  • Mettre le son 

    Animal nuisible ? Je ne vois que de l'Amour et du bonheur ! Il est Magnifique

    Je ne dis pas d'en avoir chez soi, mais qu'on leur fiche la paix !

    Ils ont tout autant le droit de vivre que n'importe quel être vivant !!!

     

    Bonheur - Amour  - Liberté - Respect 

    Merci a ces personnes de nous montrer ces vidéos, qui j'espère fera réfléchir ceux qui les tuent !

     

    Le plaisir d'un bon Câlin ♥ ♥ ♥ Mettre le son

     

    Lequel des deux est le plus heureux  ? 

    Pourquoi vouloir les exterminer ?

    Des Nuisibles ? il me semble (hélas) que certains humains sont bien plus nuisibles que ces innocents !


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires