• Le crépuscule des vieux !
     Sol
    Des fois, j'ai hâte d'être un vieux. 
    Ils sont bien, les vieux, on est bon pour eux, ils sont
    biens. 

    Ils ont personne qui les force à travailler; on veut pas
    qu'ils se fatiguent. 
    Même que la plusssspart du temps, on les laisse pas finir
    leur ouvrage. 
    On les stoppe, on les interruptionne, on les retraite
    fermée. 

    On leur donne leur appréhension de vieillesse et ils sont
    en vacances.... 

    Ah! Ils sont bien les vieux! 

    Et puis, comme ils ont fini de grandir, 
    ils ont pas besoin de manger tant tellement beaucoup. 

    Ils ont personne qui les force à manger.

    Alors de temps en temps, 
    ils se croquevillent un petit biscuit 
    ou bien ils se retartinent du pain avec du beurre
    d'arrache- pied, 
    ou bien ils regardent pousser leur rhubarbe dans leur
    soupe... 

    Ils sont bien... 

    Jamais ils sont pressés non plus. 
    Ils ont tout leur bon vieux temps. 
    Ils ont personne qui les force à aller vite; 
    ils peuvent mettre des heures et des heures à tergiverser
    la rue...

    Et plus ils sont vieux, plus on est bon pour eux. 
    On les laisse même plus marcher...
    On les roule... 
    Et puis d'ailleurs, 
    ils auraient même pas besoin de sortir du tout; 
    ils ont personne qui les attendresse...

    Et l'hiver...
    Ouille, l'hiver! 
    C'est là qu'ils sont le mieux, les vieux; 
    ils ont pas besoin de douzaines de quatorze soleils...

    Non! 

    On leur donne un foyer, 
    un beau petit foyer modique qui décrépite, 
    pour qu'ils se chaufferettes les mitaines...

    Ouille, oui l'hiver, ils sont bien. 
    Ils sont drôlement bien isolés...
    Ils ont personne qui les dérange.
    Personne pour les empêcher de bercer leur ennuitouflé... 

     

    Tranquillement, ils effeuillettent 
    et revisionnent leur jeunesse rétroactive; 
    qu'ils oublient à mesure sur leur vieille
    malcommode...

    Ah! Ils sont bien...!

    Sur leur guéridon, par exemple, ils ont une bouteille,
    petite, bleue. 
    Et quand ils ont des maux, les vieux, 
    des maux qu'ils peuvent pas comprendre, 
    des maux mystères; 
    alors à la petite cuiller, ils les endorlotent et les
    amadouillent...

    Ils ont personne qui les garde malades. 
    Ils ont personne pour les assistés soucieux...

    Ils sont drôlement bien...!

    Ils ont même pas besoin d'horloge non plus, 
    pour entendre les aiguilles tricoter les secondes...

    Ils ont personne qui les empêche d'avoir
    l'oreillette en dedans, 
    pour écouter leur coeur qui grelinde et qui frilotte, 
    pour écouter leur corps se débattre tout seul...

    Ils ont personne qui...

    Ils ont personne...
     
    * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
    Ce texte a été écrit par :
     
    Marc Favreau, Humoriste et Comédien Canadien. Il est principalement connu pour son personnage de Sol, le clown clochard.
    Il a écrit se poème si touchant, peu avant sa mort en 2005.
     
    Ce poème m'a été envoyé par un ami Canadien.  Merci mon Ami, tu te reconnaîtras si tu passes par là.
    Ti becs G......
    Jo

     

    Marc Favreau

    Hommage a Marc Favreau, Alias " Sol"  

    Marc Favreau Alias Sol

     

    Sol le Clown Clochard - 1929/2005


    10 commentaires
  • Épine calcanéenne. Vous connaissez ?

    Moi oui ! Ça a commencé il y a quelques temps, au début j'avais une petite douleur sous le talon ...

    Aujourd'hui , voici le résultat de ma radio, après 3 mois de douleurs intenses !

    Elle est belle cette petite épine ! mad

    Épine Calcanéenne

    Je ne suis pas stressée, je ne porte pas de talons hauts, je ne fais pas de courses a pied,
    mais ....j'ai l'âge, quelques kilos de trop et les pieds plats d'après le radiologue.

    Résultat : Anti-inflammatoires, Séances de Kiné rééducation, le port d'une orthèse, possibilité  d'injection de cortisone, ou probablement des ultra-son , 

    Je sens que ça va être une partie de plaisir !!!


    12 commentaires
  • Mode Hibernation des Louloutes

    Ces derniers jours, c'est pluie, pluie, et encore de la pluie, non stop, les jours se transforment en  calvaire pour Lady & Ibis, pas possible de sortir le museau dehors autant qu'elles le souhaitent !  

    Mode Hibernation

    Et Lady qui ne lâche pas sa petite soeur.

    Je protège ma p'tite soeurette

    Et puis, de temps en temps Lady surveille ce qui se passe dehors. (commère)

    Je surveille la rue

    Pendant la "surveillance de miss Lady, moi j'ai fais des Madeleines et une galette des Rois,  pour fêter L'Anniversaire de mon petit-fils : 9 ans, ça se fête cool yes

    55 Madeleines

    Et qui a été le Roi ? sarcastic oui oui mon petit-fils  yes  qui a choisi sa Reine, sa petite sœur yes
    Un amour de Gamin

    Une bonne galette pour mon petit bonhomme

     


    12 commentaires
  • Anniversaire d'Ibis : 4 ans

    Le 01 janvier 2018 Ibis (ma rescapée Réunionnaise) a eu 4 ans et le 19.01, cela fera 2 ans que je l'ai adopté. cool

    Ha tiens, qu'est ce qu'il y a la dedans ??? 

    Anniv Ibis

     

    Pas d'hésitation , vite ouvrons ! 
    (Photo floue , hé oui, vas y et vas y que je secoue le paquet lol)

    Anniv Ibis

     

    Ouf après plusieurs "secousses" , ça y est , je l'ai !! 

    Anniv Ibis

     

    Et voilà, un joli toutou qui couic couic (hélas il ne va pas durer longtemps)

    Anniv Ibis

     

    Qu'est ce que je disais !!!
    2 jours après ... voilà ce qui reste, juste un morceau  de couic couic mais qui "couine" toujours yes

    Bien Heureuse Ibis, bon anniversaire ma pitchounette ♥ ♥ ♥ 

    Anniv Ibis

    Lady veille, au cas ou Ibis le lâcherait ! Vous la voyez a gauche, juste un petit bout de museau wink2

     

    Après un bon et long chahut entre les 2 Blackinettes, Lady dort dans son panier et la mini-puce  m'a piqué mon coussin de mon dos. Il est tellement moelleux, pourquoi se gêner, n'est ce pas ! Quelle chipie ! 

    Une chipie m'a piqué mon coussin ;)

     


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires