• Ecrit et réalisé par Bruno Vienne, ce film propose de découvrir cet animal légendaire, filmé en France au Parc des loups du Gévaudan. De magnifiques images montrant les animaux et les paysages de la Lozère, accompagnées des commentaires de Jacques Perrin, font de ce documentaire un moment inoubliable.

    Il y a deux sortes de loups. L'une, réalité zoologique d'une espèce poussée presque à l'extinction par son principal ennemi : l'homme. L'autre, animal mythique habitant les plaines de l'imaginaire, les forêts de notre inconscient collectif.

    "Frère Loup", c'est le "loup extérieur" dans son comportement quotidien, tel qu'il nous fascine par sa beauté farouche et son indépendance. Il suggère aussi le "loup intérieur", celui dont parle si bien Saint-François d'Assise.

    Le récit bascule entre le mythe et la réalité, faisant intervenir le regard de frère Antoine, religieux et ermite troglodyte, et celui de la famille Menatory qui, depuis longtemps, œuvre à la réhabilitation du loup.

    C'est aussi le cycle naturel : la naissance, l'accouplement, la quête de la nourriture, la lutte pour le territoire, la formation des clans... et la mort.

    Concurrent direct de l'homme sur les terrains de chasse, prédateur de ses troupeaux, il hante son sommeil. Malgré cette mauvaise réputation, nous découvrons un parent proche, qui partage avec nous d'étonnantes similitudes : comportements sociaux, intelligence, tendresse, désir de liberté.

    "Frère loup" nous invite à une double réconciliation : celle de l'homme avec l'espèce Canis lupus et celle de l'humain avec lui-même, avec la partie instinctive que le loup symbolise.


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires